Construire un studio photo spécial blob

Accueil / Carnet de Labo / Construire un studio photo spécial blob

Maintenant que vous être devenu un spécialiste du time lapse, de la synchronisation photo/lumière et des objectifs macro (voir l’article) il est temps d’aborder un deuxième point capital pour la réussite de vos vidéos sur le blob : le studio photo !

Un studio photo, pourquoi faire ?

 

Répondre aux défis techniques

 

1. Obtenir un time laps “net”

Dans votre studio, idéalement, vous devriez pouvoir positionner la caméra dans des angles très variables – autour et au dessus de la scène – afin que vous puissiez observer chaque situation sous son meilleur angle. Mais une fois le point de vue choisi, votre caméra doit y rester strictement fidèle, autrement vous courrez le risque d’obtenir un résultat visuel relativement médiocre.

Pensez aussi que plus vous filmez quelque chose de petit, plus l’objectif de votre caméra devra en être proche. La mise au point devient alors très sensible et si la caméra n’est pas correctement fixée, des mouvements – même minimes – pourraient survenir lors du tournage et gâcher plusieurs heures d’enregistrements…

Notez d’ailleurs que même dans les cas les plus violent de chute de caméra, ce n’est pas votre blob qui en souffrira le plus.
Bref, vous l’avez compris à plus d’un titre, le système de trépieds utilisé doit donc garantir une stabilité et une fixité parfaite à votre caméra. Ce critère est très important et conditionne la qualité de votre time lapse.

 

2. Eviter les ombres disgracieuses

Réquisitionner votre lampe de chevet pour éclairer votre studio photo est une bonne idée pour commencer, mais vous vous apercevrez vite qu’il y a des inconvénients à n’éclairer votre scène qu’avec une seule source de lumière. L’éclairage parait très cru et affiche des ombres marquées et inesthétiques. Pour un rendu lumineux et naturel vous devez multiplier les sources de lumières autour de votre scène. Je vous vois déjà jeter un œil convoiteur pour réquisitionner toutes les lampes de votre salon … je vous arrête tout de suite, j’ai une solution bien plus simple à vous proposer un peu plus bas 😉 .

… du coté des impératifs biologiques

Avez-vous déjà essayé de filmer un blob à l’air libre ou à la lumière?
Peut importe la situation, l’histoire se fini toujours pareil: en petit tas informe et desséché. Une chips de blob.

3. À acteur particulier, exigences particulière

À moins de vouloir ouvrir une fabrique de chips de blob (ce que je vous déconseille tout à fait, le blob n’étant pas fameux à la dégustation…) il va falloir satisfaire à ses deux exigences incontournables : humidité et obscurité. Nous avons déjà géré le problème de la lumière avec la fabrication du synchroniseur photo/lumière. Le studio photo va donc devoir quant à lui, assurer le facteur humidité.

Plutôt Labo ou Nature ?

Encore un dernier point à définir avant de se lancer: vos objectifs blobesque.

Vous voulez tester les capacités de votre blob à la manière d’une expérience scientifique? Si c’est le cas, le studio Labo est fait pour vous !

Vous êtes davantage motivé à l’idée d’observer le blob dans la nature et de faire de belles images, un peu à la façon d’un reportage ? Alors, direction le studio Nature !

Le studio Labo

C’est la solution la plus simple à mettre en place puisqu’elle ne demande que peu d’espace et de matériel. L’installation relativement minimaliste se rapproche des conditions d’expérimentation en laboratoire*, c’est donc la solution à préférer si vous comptez faire des expériences avec votre blob.

*Cet article à pour but de vous offrir les clés des conditions d’expérimentation amateur pour que vous puissiez rapidement vous amuser à tester votre blob. Pour qu’une expérimentation soit scientifiquement valide, un certain nombre de paramètres supplémentaires sont à contrôler. Si vous êtes curieux de savoir comment les scientifiques organisent leurs expériences, un article devrait bientôt sortir à ce sujet.

C’est parti pour le studio Labo !

Première étape : réquisitionnez votre armoire ! (Pliez un peu mieux vos T-shirt, je suis sure que vous allez trouver un bout d’étagère). Portes fermées, cet espace fournira l’obscurité nécessaire au blob et les étagères seront un support très pratiques pour fixer les lumières de votre synchroniseur. Si vous n’avez pas de synchroniseur, laissez vos portes entrebâillées afin de créer une faible luminosité. Vos images seront de qualités assez modérées (luminosité faible et changeante selon la période de la journée) mais vous pourrez tout de même faire vos observations.

Filmer en conditions expérimentales induit que vous voulez obtenir les images les plus informatives possible. Vous avez donc intérêt à observer la totalité de la scène pour ne louper aucun comportement du blob. Dans ces conditions, une vu de dessus – bien centrée et perpendiculaire à la boite – est donc adéquate. Avec une plaque en verre fixée à la bonne hauteur vous y parviendrez facilement.

Comme dans un vrai laboratoire, votre blob évoluera dans une boite de pétri. Associée à une gélose (vous ne savez pas encore comment préparer une gélose ? par ici !) , cette boite a le double avantage de limiter les fugues de blob et de lui fournir un milieu humide. Prenez simplement garde à ajuster la lumières de votre synchroniseur photo/lumière de façon à éviter les reflets sur le couvercle. Selon les besoins de votre expérience, il existe dans le commerce une grande variété de boites de pétri, ronde ou carré et de taille variable.

Matériel optionnel

Les questions auxquelles vos expériences tentent de répondre peuvent nécessiter des accessoires. Par exemple, placer une feuille millimétrée sous votre boite de pétri vous donne les moyens de suivre les déplacements de votre blob et répondre à ces questions:

A combien de cm/heure le blob déplace t’il?

Une jeune blob se déplace t’il plus vite qu’un vieux ?

Court-il plus vite vers un grain d’avoine ou vers un bout de pomme ? …

Avec un peu d’imagination vous allez rapidement trouver une multitudes d’autres idées à tester !

 

Faites varier les supports et les boites en fonctions de vos objectifs expérimentaux.

Le studio Nature

Aussi amusant qu’un jeu de Lego, ce tuto va probablement vous plaire !

Vous avez l’ambition de faire trembler les plus grosses chaînes de reportages nature? D’être si jalousé par ces médias qu’ils vous poursuivraient pour concurrence déloyale… Suivez ce tuto 😉 ! Comment avec très peu de moyens reconstituer un sol de forêt et se créer un studio digne des reportages de la BBC ? Vous pouvez pousser le zèle assez loin, en allant jusqu’à minutieusement sélectionner des espèces et des décors pour reconstituer un biome précis. Ou vous pouvez vous satisfaire d’aller dans votre cuisine pour y piocher quelques graines et les faire germer.

 

Le studio qui reconstitue une parcelle de nature dans laquelle vous allez filmer votre blob à l’état sauvage.

Voici un petit aperçu des éléments une fois mis en place. (Attention, si vous êtes secrètement sur cette page alors que tout le monde vous croit en train de réviser pour votre examen de demain, ou que vous êtes connecté via l’ordi du bureau de votre boite, vous devriez peut-être retirer le son.)

Qui a dit que l’on ne pouvait photographier que le blob?

En reconstituant une parcelle de nature vous allez avoir l’occasion d’observer tout un microcosme en plus du blob.

Le blob vous veut !

Faites grossir ses réseaux et laissez-vous conquérir par un univers scientastique !

1 Commentaire

  1. Guillaume Vanderpoorte

    Ça serait tellement parfait pour ma page Facebook.
    Du coup, je fais-le cours et je croise les doigts🤞

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bien joué, vous avez découvert...

La Bible du Blob !

D'ici quelques secondes, vous allez pouvoir ouvrir ce précieux grimoire et découvrir comment apprivoiser un blob. Vous recevez aussi, à l'occasion, de petites histoires croustillantes sur le Blob avec la Gazette.

Vous allez adorer ce que vous allez y dénicher...


Pour le recevoir gratuitement, entrez votre adresse mail principale juste en dessous :

Génial ! Allez voir vos mails maintenant ! Il se pourrait qu'une surprise vous y attende… IMPORTANT: pensez à vérifier dans "promotions et spams"

Bien joué, vous avez découvert...

La Bible du Blob !

D'ici quelques secondes, vous allez pouvoir ouvrir ce précieux grimoire et découvrir comment apprivoiser un blob. Vous recevez aussi, à l'occasion, de petites histoires croustillantes sur le Blob avec la Gazette.

Vous allez adorer ce que vous allez y dénicher...


Pour le recevoir gratuitement, entrez votre adresse mail principale juste en dessous :

Génial ! Allez voir vos mails maintenant ! Il se pourrait qu'une surprise vous y attende… IMPORTANT: pensez à vérifier dans "promotions et spams"